êtes-vous prêt?

Parfois, nous regrettons de voir combien de stress peut donner le Camino : par exemple, quand on a envie de courir le plus vite possible vers le sommet de la montagne ou quand on se fait beaucoup de soucis pour trouver un endroit pour passer la nuit. Il va de soi qu’un peu de tension fait partie d’une telle aventure, mais du stress ? 

On vous conseille de marquer le pas avant votre départ. Soyez conscients du fait que vous allez véritablement partir, de ce que ce chemin signifie pour vous et comment vous voulez le prendre. 

Êtes-vous prêt pour entamer cette belle aventure ? Alors nous vous souhaitons un « buen camino », un bon chemin.